Qu'est ce qu'une conseillère conjugale et familiale (CCF) ?

Une conseillère conjugale et familiale est une professionnelle formée pour recevoir des personnes seules, des couples ou des familles, lors d'entretiens ponctuels ou réguliers. Par son écoute active et bienveillante, elle les aide à résoudre, via la parole, un problème relationnel récent ou récurrent, d’ordre personnel, familial ou même professionnel.

Une approche personnalisée

Par sa capacité d'écoute et sa neutralité bienveillante, la conseillère conjugale et familiale vous aide à déposer ou clarifier une situation difficile, à comprendre et résoudre un conflit… La conseillère conjugale et familiale guide la parole pour que s'expriment frustrations et non-dits. Son expertise en matière de communication vous aide à rétablir le dialogue en cas de situation sous tension. Son écoute analytique, sa capacité à tout entendre vous permettent de vous poser, de comprendre votre problème pour prendre des décisions éclairées, celles qui vous conviennent.
En effet, la conseillère conjugale et familiale ne détient pas les solutions mais elle vous aide à surmonter vos difficultés. Elle vous accompagne dans votre réflexion, pose les questions nécessaires pour vous permettre de progresser vers la compréhension de votre problématique. La conseillère conjugale et familiale peut vous offrir l'occasion de ne pas reproduire des schémas destructeurs. Elle est source d'information pour tout ce qui concerne, par exemple, la sexualité, la contraception ou les problèmes de violence conjugale. Les séances peuvent permettre d'intégrer progressivement une meilleure image de soi, de se reconstruire.

Une compétence généraliste encadrée par la loi

heartsickness-428103_640

À l’issue d’une formation strictement encadrée par un arrêté du 3 décembre 2010 du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, dispensée par un organisme agréé, la conseillère conjugale et familiale est titulaire d'une qualification au conseil conjugal et familial. Elle est tenue de poursuivre une formation permanente et de participer à une supervision régulière pendant l’exercice de sa fonction. La CCF est liée par le secret professionnel.
Souvent (mais pas toujours) issue des métiers du secteur médico-social, la conseillère conjugale et familiale est en relation avec un réseau important de professionnels aux approches complémentaires : associations, avocats, psychologues, professionnels de santé…
Son approche de la problématique repose sur une appréhension globale et concrète de la situation.

Vous pouvez rencontrer la CCF à son cabinet, dans les centres de planification et d'éducation familiale, en milieu hospitalier ou au sein de services sociaux.

Qui est concerné par une consultation avec
un conseiller conjugal et familial de Voiron ?

La consultation est ouverte à toute personne souhaitant régler un problème d'ordre relationnel, intime, familial ou professionnel, toujours dans le respect de la confidentialité.

Quand consulter une CCF ?

Une conseillère conjugale et familiale peut faire émerger une solution à toute problématique, en situation de crise. A titre individuel, en couple ou en famille, les raisons qui nécessitent un CCF sont diverses.

heartsickness-428103_640

Quand les repères s’effacent…

Séparation, deuil, recomposition familiale, chômage, naissance ou adoption d'un enfant…, toute vie est une succession de périodes de calme et de changements. Qu’on les ait souhaités ou pas, qu’on y soit préparé ou pas, ces changements peuvent être vécus comme des cadeaux ou comme des obstacles insurmontables, qui viennent bousculer un équilibre à retrouver. Consulter une conseillère conjugale et familiale peut alors permettre d’analyser au calme la nouvelle situation et de trouver les ressources pour y faire face et, à son rythme, prendre des décisions lucides et pensées.

Quand le dialogue est rompu...

Difficultés financières, infidélité, troubles sexuels, toxicomanie, maltraitance, violence… : comment sortir de la crise quand on ne « s’entend » plus, quand les frustrations, souffrances et malentendus se sont accumulés au point de bloquer toute tentative de dialogue entre conjoints, parents et enfants, frères et sœurs ? Une conseillère conjugale et familiale peut être le tiers de confiance qui donnera, par sa neutralité et son écoute, une chance au dialogue de reprendre.

Quel que soit le stade de la crise, et même s’il vaut mieux consulter tôt, le meilleur moment pour le faire est celui où vous ne voyez pas comment sortir seuls de l’impasse. La consultation avec une CCF, parce qu’elle est en dehors du temps et du lieu quotidiens, permet le pas de côté ou la prise de recul qui vont changer le regard sur soi-même, sur l’autre et, progressivement, laisser émerger pistes et solutions.

Qu'attendre de la consultation ?

On a coutume de dire que la conseillère conjugale et familiale ne « donne » pas de conseils mais « tient conseil » : par son écoute active, sa bienveillance, son respect de tout ce qui constitue les personnes qui la consultent, elle fournit les conditions dans lesquelles ces personnes pourront déposer leurs difficultés, distancier leurs souffrances et trouver leurs propres solutions.

Comment se déroule la consultation ?

Que ce soit en cabinet privé, association ou structure publique (PMI, centres de santé, centres de planification et d’éducation familiale…), la (ou les) premières séances avec une conseillère conjugale et familiale permet(tent) de déposer les difficultés, d’identifier le problème à travailler et de mettre en place, si besoin, le nombre et le rythme de séances qui devraient permettre d’avancer vers un objectif donné. Selon la gravité des situations et le rythme propre à chacun(e), certaines personnes consultent une fois de temps en temps, au gré des difficultés rencontrées, alors que d’autres ont besoin d’un suivi au long cours, avec ou sans interruptions pour tester les solutions trouvées ou simplement « digérer » les découvertes et prises de conscience.
Les séances avec la CCF durent généralement 1 heure.