Conseil individuel

Pourquoi consulter seul(e) un conseiller conjugal et familial ?

Quand on pense « conseillère conjugale et familiale », on imagine souvent des séances de couple. Mais il est bien des situations où consulter seul(e) est une bonne solution.

Tout simplement parce que vous n’êtes pas en couple

Vous avez peut-être besoin de vous interroger sur vos relations passées, sur vos difficultés à vivre seul(e) ou, au contraire, à vous engager dans une relation de couple. Vous souhaitez peut-être travailler sur votre relation avec vos parents ou sur vos difficultés de parent solo ou en conflit avec votre ex-conjoint(e) : vous vous sentez peut-être seul(e), avez du mal à prendre des décisions, à faire face à la crise d’adolescence de votre enfant… Il se peut aussi que votre orientation sexuelle soit mal acceptée par votre entourage et que vous ayez besoin d’en parler à un professionnel de l’écoute comme une conseillère conjugale ou familiale.

Parce que votre conjoint ne veut pas consulter

Comment résoudre les problèmes de votre couple alors que votre conjoint refuse de consulter ? Abandonner cette idée au risque de voir votre relation se détériorer davantage ou commencer un travail seul(e) ? En expliquant votre situation à votre conseillère conjugale et familiale, en mettant des mots sur vos ressentis, vos souffrances, vous allez éclaircir la situation de votre côté et, peut-être, de ce changement de point de vue, amorcer un changement dans votre relation. Avec une meilleure estime de vous-même, une meilleure connaissance de vos besoins, de vos ressources, vous deviendrez plus sûr(e) de vos choix. Et peut-être votre conjoint, en voyant ces changements en vous, aura-t-il envie de se mettre aussi au travail.

Vous pouvez avoir d’autres raisons (professionnelles par exemple) de consulter seul(e), n’hésitez pas à me contacter.

Qu'attendre de la consultation individuelle avec un conseiller conjugal et familial ?

help-3049553_640

Vous allez être écouté(e)

Votre conseillère conjugale et familiale est une professionnelle qui a suivi, durant deux à trois ans, une formation théorique et pratique auprès d’un organisme agréé par le ministère des Solidarités et de la Santé. Elle a acquis un savoir-faire spécifique d’écoute et d’accompagnement, sans jugement. Elle est capable de mener des entretiens individuels, de couple et de famille. Elle est tenue au secret professionnel.

Vous allez pouvoir dialoguer

Si son écoute est très importante, le rôle de votre conseillère conjugale et familiale ne se limite pas à cela. Par les questions qu’elle vous posera, les retours qu’elle vous fera, les informations qu’elle vous donnera, vous amorcerez et enrichirez votre réflexion et trouverez les actions que vous souhaiterez mettre en place. Si le dialogue est rompu avec votre conjoint(e) ou une autre personne, elle vous permettra de travailler à ce dialogue dans son cabinet, pour que vous retrouviez, dans votre sphère conjugale, familiale ou professionnelle, les moyens de rétablir ce dialogue. Parce que votre parole sera libérée et entendue, vous vous sentirez plus à l’aise pour exprimer vos sentiments et écouter ceux de votre partenaire. Votre conseillère conjugale et familiale ne va ni réparer votre couple, ni vous encourager à vous séparer. Elle va vous aider à y voir plus clair pour prendre vos propres décisions.

Peut-on parler de thérapie ?

Non. Une conseillère conjugale et familiale est une professionnelle de la relation mais pas une thérapeute. Il se peut que votre travail avec la conseillère conjugale et familiale vous amène à envisager une thérapie, ou pas. Dans le premier cas, si vous le souhaitez, elle pourra vous orienter vers des professionnels qui répondraient à votre demande.

Quel est le rôle du conseiller conjugal et familial ?

harmony-1229893_640

Accueillir

Parce que venir parler de ses difficultés, peurs ou souffrances n’est pas chose facile, la première mission de la conseillère conjugale et familiale est de vous accueillir. De vous offrir, le temps de l’entretien, un lieu où vous pouvez être vous-même, où vous pouvez tout dire, sans crainte d’être jugé(e).

Ecouter

Votre conseillère conjugale et familiale a été formée à l’écoute, elle prendra le temps nécessaire pour que vous puissiez exprimer vos peurs, vos souffrances, vos doutes, vos besoins… En les exprimant, en étant entendu(e), vous porterez sur votre situation un regard distancié, apaisé, qui vous permettra d’accéder à vos propres ressources pour mettre en place les solutions qui vous conviennent.

Informer

La conseillère conjugale et familiale, en fonction de la situation que vous exposerez, peut être amenée à vos donner des informations (contacts, droits…) auxquelles vous n’aviez pas pensé et qui vous permettront d’avancer. Sa formation lui a en effet permis d’échanger avec de nombreux autres professionnels (avocats, travailleurs sociaux, professionnels de santé, psychologues, associations…) qui constituent un réseau de ressources sur lequel elle s’appuie selon vos besoins.